samedi 23 août 2014

cuivres et rouilles

le soir
cognait ses cuivres
et ses ciels de rouille

les corps
les rivages

fragiles vacances
qui accélèrent
le temps

être l’heure
qui nous manquera

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire