mercredi 30 octobre 2013

courts de blues 31

dans le noir
remuent les engrenages

mécaniques
bien en place

pour usiner
une mélancolie imprononcée

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire